Actualités

Levée des mesures d’urgence par le préfet suite au pic de pollution atmosphérique de type «estival»

 
 
Levée des mesures d’urgence par le préfet suite au pic de pollution atmosphérique de type «estival»

Depuis le 6 août 2018, l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air en région Grand-Est, ATMO Grand Est, avait déclenché la procédure d’alerte à la pollution atmosphérique sur le département de la Moselle.

Le préfet de la Moselle avait pris un arrêté de mesures de restrictions depuis le 7 août 2018, 00h00.

Suite aux prévisions météorologiques et à l’amélioration de la qualité de l'air, les niveaux d'ozone vont sensiblement diminuer, Olivier DELCAYROU, secrétaire général de la préfecture de la Moselle, a donc décidé de lever les procédures mises en place sur l’ensemble du département de la Moselle, à compter du 8 août 2018, 00h00.