Actualités

Opération Civil’ Eté - Lutte contre l’insécurité routière

 
 
Opération Civil’ Eté - Lutte contre l’insécurité routière

Les départs en vacances estivales, générateurs d’importants flux de circulation, représentent un enjeu majeur de sécurité routière.

Depuis début 2017, on décompte 221 accidents dans le département de la Moselle, dont 26 tués et 284 blessés. C’est 34 accidents et 39 blessés de moins et 1 tué de plus que sur la même période que l’année précédente.

Dans ce contexte, Jean-Luc MARX, préfet de la région Grand-Est, préfet de la zone de défense et de sécurité Est, préfet du Bas-Rhin, a décidé de coordonner une opération de sécurité routière de grande ampleur sur l’ensemble des 18 départements de la zone.

Pour le département de la Moselle, Georges BOS, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de la  Moelle, était présent, lejeudi 13 juillet dernier, aux cotés des CRSCompagnies républicaines de sécurité de la compagnie autoroutière Lorraine Alsace (CALA) pour l’opération  « CIVIL’ÉTÉ 2017 ».

Cette opération a associé la prévention des infractions mineures et la répression des infractions plus graves, génératrices d’accidents.

Lors de cette opération, l’attention des forces a porté plus particulièrement sur :

  • les fautes de comportements :

- l’utilisation des téléphones portables et/ou de dispositifs vidéo embarqués ;

- le port de la ceinture de sécurité ;

- le non-respect des distances de sécurité ;

- les dépassements intempestifs et/ou dangereux ;

- les excès de vitesse voire les vitesses excessives en fonction des circonstances ;

- l’utilisation prolongée de la voie rapide ou médiane.

  •  l'équipement du véhicule :

- le chargement / arrimage des bagages ;

- l’existence et l’emploi des dispositifs de retenue pour enfants ;

- les équipements obligatoires à bord (notamment gilets et triangles de sécurité...) ;

- les transports en commun feront l'objet d'une attention toute particulière (respect des temps de conduite, alcoolémie, etc.…).

Dans une logique d'itinéraires et afin de sensibiliser les usagers de la route aux risques encourus lors de longs trajets,  2 contrôles de vitesse avec interception ont été réalisés pour mener des actions de « prévention » :

        - sur l’A31, près de la commune de Mondelange ;

       - sur l’A31 près de la commune de Moulins-lès-Metz.

 

Deux patrouilles dynamiques en véhicules banalisés ont été également engagées sur l’A31, entre les communes de Richemont et Fey, durant toute la journée.

Pour le département de la Moselle, les effectifs et les moyens engagés ont été les suivants :

- 15 fonctionnaires CALA dont 5 de l’unité motocycliste zonale ;

- 4 motocyclettes sérigraphiées ;

- 2 véhicules sérigraphiés ;

- 2 véhicules banalisés.

Parallèlement, le contrôle des comportements des usagers de la route et des équipements des véhicules a été renforcé, sur l’ensemble des axes structurants de la zone de défense et de sécurité Est.

Au cours de cette opération, 20 personnes ont été arrêtées pour infraction. Il s’agissait de 15 infractions pour vitesse, 1 dépassement de poids lourd, 2 téléphones au volant et 2 autres infractions diverses.