Actualités

Première étape de la déconstruction du bâtiment de l'ancienne centrale EDF de Richemont

 
 
Première étape de la déconstruction du bâtiment de l'ancienne centrale EDF de Richemont

Dimanche 11 juin 2017, dans le cadre de la déconstruction et de la réhabilitation du site de Richemont les bâtiments de l’usine des unités 1, 2 et 3 de l’ancienne centrale EDFÉlectricité de France de Richemont vont être abattus.

Le dimanche 11 juin, se déroulera l’abattage de trois des cinq unités de la centrale. La structure totale du bâtiment à faire tomber, repose sur une ossature métallique de 7 000 tonnes. Les déchets issus de cette déconstruction, comme depuis le début des travaux sur le site, seront valorisés. Les métaux, par exemple, seront renvoyés directement en aciérie et recyclés.

Acteur du territoire responsable, EDFÉlectricité de France procède systématiquement à la réhabilitation des sites de ses anciennes centrales, afin de les rendre aptes à accueillir de nouvelles activités. A Richemont, elle prend en charge la déconstruction de la centrale thermique arrêtée définitivement depuis 2010, ainsi que la réhabilitation du site de 52 hectares, qui devrait s’achever en 2020

La mise en sécurité des riverains pour cette opération de déconstruction est pilotée par les services de la Préfecture en lien avec EDFÉlectricité de France.

Pour assurer la sécurité des riverains pendant l’abattage des bâtiments, un périmètre de sécurité immédiat de 300 mètres sera établi dès le dimanche matin par les Pouvoirs Publics, en coordination avec EDFÉlectricité de France, ainsi qu’un périmètre plus étendu à partir de 11h00.

La sécurité autour de cette opération est une priorité qui sera garantie pendant toute la durée de l’opération : la circulation sera interrompue le dimanche 11 juin de 9h30 à 12h00 par arrêté départemental et 5 minutes avant le début de l’abattage sur les routes départementales (à Richemont, RD 54  et avant le rond point giratoire sur la RD 953 ; à Bertrange, la RD 61 ;  à Bousse, la RD 8 avant le rond-point giratoire sur la RD 1). La CRSCompagnies républicaines de sécurité autoroutière et la gendarmerie fermeront les autoroutes A30 et A31 à partir de 11h10 ce jour-là, au niveau de Mondelange, de Guénange et de Uckange.

Spécialisée dans le domaine, c’est l’entreprise Avenir Déconstruction qui est en charge de l’opération d’abattage des bâtiments usine de la centrale de Richemont. Par ailleurs, en ce qui concerne les deux unités restantes (les unités 4 et 5) de la centrale, leur abattage est prévu pour la fin de l’année.

Télécharger le dépliant :

> DEPLIANT INFORMATIF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,37 Mb

Télécharger le communiqué de presse :

> CP Richemont 2017 - VFDEF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb