Actualités

Programme « Habiter-Mieux » 2018-2022 : le préfet de la Moselle a visité un logement réhabilité

 
 
Programme « Habiter-Mieux » 2018-2022 : le préfet de la Moselle a visité un logement réhabilité

Dans le cadre du programme "Habiter Mieux", Didier MARTIN, préfet de la Moselle, accompagné de Marc SCHNEIDER, responsable du pôle Habitat à la Direction Départementale des Territoires (DDT), ont visité, ce matin, un logement situé à Plappeville.

Ce logement a été réhabilité avec les aides de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) en 2017.

Piloté depuis 2012 par l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), le programme Habiter-Mieux est destiné à aider les ménages dans l’amélioration du confort énergétique de leur logement et dans la réalisation de leurs économies de charges de chauffage. Près de la moitié des propriétaires occupants Mosellans sont éligibles à ce programme qui est accessible sous conditions de ressources.

Le programme Habiter-Mieux consiste en un accompagnement technique pris en charge et des aides financières aux travaux d'un niveau exceptionnel représentant souvent près de 50 % du montant des travaux (avec un coût moyen de travaux constaté d'environ 15 000 €). La plupart des collectivités de Moselle en sont partenaires (Conseil départemental et intercommunalités) et apportent des aides complémentaires aux ménages.

Le Gouvernement a décidé de reconduire le programme “Habiter-Mieux” au cours des cinq prochaines années dans le cadre du Plan Climat et du Plan de Rénovation Énergétique des Bâtiments. L'objectif national est fixé à 75 000 logements réhabilités annuellement, en faveur de propriétaires occupants modestes. Cet objectif constitue un renforcement de près de 50 % du niveau des réalisations actuelles (50 000 réalisations “Habiter-Mieux” en 2017 au niveau national). Il s'agit donc d'intensifier l'action de l'ensemble des acteurs présents sur les territoires de Moselle.

Dans le département de la Moselle, ce programme a permis d'aider financièrement 3 300 propriétaires occupants et 450 logements locatifs conventionnés au cours des six dernières années. Le gain énergétique moyen est proche de 40 %. Un montant de 31 millions d’euros de subventions ANAH a été versé sur cette période (auquel s'ajoutent les aides des collectivités), pour un montant de travaux de l'ordre de 85 millions d’euros, au profit de l'artisanat local.

DSC_0033 - Copie