Actualités

Renouvellement de la charte de partenariat entre l’Etat et l’Association des maires de France (AMF)

 
 
Renouvellement de la charte de partenariat entre l’Etat et l’Association des maires de France (AMF)

Après plusieurs années de baisse marquée de la mortalité routière en France, celle-ci est remontée depuis 2014, mettant en exergue la constante nécessité pour les pouvoirs publics d’œuvrer pour une meilleure protection des usagers de la route.

La lutte contre les accidents de la circulation constitue un axe majeur de la politique de l’Etat dont le Gouvernement a fixé un objectif à atteindre : moins de 2 000 morts sur la route d’ici 2020, en France.

Dans ce cadre, le 4 avril 2017, Emmanuel BARBE, délégué interministériel à la Sécurité Routière et Rollon MOUCHEL-BLAISOT, directeur général de l’Association des Maires de France (AMF) ont signé le renouvellement de la charte de partenariat, qui a pour but d’agir en collaboration dans la mise en place d’actions pour lutter contre l’insécurité routière.

L’attachement commun de l’Etat et de l’AMF à vouloir agir en matière de lutte contre l’insécurité routière s’inscrit notamment dans des engagements tels que :

- favoriser la nomination d’un élu « correspondant sécurité routière » ;

- inciter à la mise en place d’actions de sécurité routière et de Plan Prévention du Risque Routier (PPRR) destiné au personnel municipal ;

- inviter les maires à informer du risque « d’alcool » au volant lors des fêtes municipales ;

- favoriser la signature de chartes départementales déclinée de la présente charte.

 
L’AMF est un partenaire privilégié de la politique publique de sécurité routière. Elle est directement concernée, aux côtés de l’Etat, à la mise en œuvre de cette politique et peut contribuer ainsi à la diminution du nombre d’accidents et de la mortalité sur les routes.

Pour donner toute son envergure à la lutte contre l’insécurité routière, il est primordial de développer un large partenariat et de mobiliser tous les acteurs de proximité, notamment les collectivités territoriales.

En 2006, une charte de partenariat a été créée au niveau du département de la Moselle, avec comme enjeux prioritaires : les jeunes, les piétons, la collision contre obstacles fixes et la gravité des accidents liés à la vitesse. Ces enjeux ont été complétés au fil des années, par les différents Documents Généraux d’Orientations (DGO) renouvelés tous les 5 ans, qui définissent la politique locale de contrôles, de sanctions et d’actions de sensibilisation avec l’ensemble des acteurs locaux.

La signature de la charte a établi un partenariat avec la Fédération Départementale des Maires de la Moselle et l’Association des Maires Ruraux de la Moselle, ce qui a permis de :

- mettre en place des correspondants communaux « sécurité routière » dans l’ensemble du département : ce sont des élus, des particuliers, ou encore des policiers municipaux. Ces contacts de proximité permettent au pôle « sécurité routière » d’agir au plus près des citoyens ;

- obtenir des subventions, et notamment de la part de l’Etat, afin d’installer des « afficheurs de vitesse » dans certaines communes ;

- réaliser des actions sécurité routière, chaque année, comme les « Journées tous publics », ou encore des actions en milieu scolaire ou avec les séniors.

 
La Fédération Départementale des maires de la Moselle et l’Association des Maires Ruraux de la Moselle sont donc des partenaires privilégiés de la politique publique de sécurité routière et agissent, aux côtés des services de l’Etat, pour la diminution du nombre d’accidents et de la mortalité sur les routes du département.

En 2016, grâce à ce partenariat, le pôle « Sécurité Routière » a participé financièrement à une action innovante organisée par la commune de Folking-Gaubiving : il s’agissait d’un concours de dessin pour créer des panneaux incitant au respect des limitations de vitesse. Ce concours a permis de réaliser douze panneaux dans la commune avec le dessin gagnant.

D’autres actions ont été réalisées comme des « journées tous public » à Guénange et Hayange ou l’envoi, en mars 2016, de 473 affiches sur des thèmes divers à plus de 81 communes.

 
La sécurité routière fait partie des enjeux majeurs du Gouvernement. La préfecture de la Moselle travaille en étroite collaboration avec l’AMF et la FDMM pour garantir la sécurité de tous. Dans le cadre du prochain DGO (2018 – 2022), les différents acteurs se retrouveront pour définir ensemble de nouvelles orientations d’actions de sensibilisation à la sécurité routière, afin de réduire l’insécurité routière dans le département mosellan.