Lancement de l’appel à projet FIPD 2017 - Volet Prévention de la Radicalisation

 
Lancement de l’appel à projet FIPD 2017 - Volet Prévention de la Radicalisation

Dans le cadre du renforcement du dispositif de lutte contre le terrorisme, le gouvernement a fixé par la circulaire du 16 janvier 2017 les priorités d’emploi du FIPD en matière de financement de la prévention de la radicalisation.

Le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation a vocation à soutenir les actions de prévention de la délinquance conduites par l’État, les collectivités territoriales, leur groupement, ou une structure publique ou privée.

Il concentre, depuis le 1er janvier 2013, tous les crédits dédiés à la prévention de la délinquance.

Le FIPDR 2017 met l’accent sur les actions de prévention de la radicalisation en direction des jeunes concernés et d’accompagnement de leurs familles, en respectant les 4 priorités nationales clairement définies dans le Plan d’Action contre la Radicalisation et le Terrorisme, lancé en mai 2016 :

  • Doublement des prises en charge ;
  • Mieux associer les collectivités territoriales ;
  • Mobiliser les grands réseaux associatifs ;
  • Chaque contrat de ville devra être complété en 2016 par un plan d’action sur la prévention de la radicalisation qui en constituera une annexe.

L’enveloppe départementale dédiée est destinée à impulser des actions de prévention à caractère partenarial sur une période déterminée (et non de manière permanente).

Ce dispositif de financement spécifique doit permettre de favoriser l’émergence d’actions novatrices et créatives.

L’appel à projets départemental pour l’année 2017 est lancé : les actions qui feront l’objet d’un subventionnement devront être réalisées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, sauf à bénéficier d’une mesure dérogatoire expresse.

Les organismes concernés sont : l’État, les collectivités territoriales, leur groupement, ou une structure publique, privée ou associative.

Les actions financées traitent des thèmes suivants :

- les jeunes exposés à la délinquance ;
 - la tranquillité publique ;
 - les violences faites aux femmes ;
 - de la condamnation à l’action professionnelle ;
 - l’accueil et l’hébergement des personnes isolées qui sortent de détention ;
 - la prise en charge globale des sortants de prison ;
 - la prévention de la radicalisation.

Le taux de participation du FIPDR est calculé au cas par cas, dans le cadre d’une grille de lecture précise qui tient compte du caractère prioritaire du projet, du territoire d’intervention et de la capacité financière du porteur de projet.

Les dossiers de demande de subvention, dûment complétés et accompagnés des justificatifs nécessaires, sont à envoyer en trois exemplaires papier avant le :

Vendredi 17 mars 2017

délai de rigueur, uniquement par courrier, en 3 versions papier,  à l’adresse suivante :  

Cabinet du Préfet de la Moselle / Direction des
Sécurités / Pôle Sécurité Intérieure
9 Place de la Préfecture
BP71014
57034 Metz

Chaque dossier devra être accompagné d'une fiche synthétique (document ci-dessous).

> Plaquette de communication - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

> Appel à projet FIPDR prévention radicalisation -20 02 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,78 Mb

> CERFA 12156 03 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,70 Mb

> Fiche synthétique AAP FIPD 2017.doc - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb