La Direction Départementale des Territoires

Quel rôle?

 

Les directions départementales des territoires contribuent à l’équilibre des territoires. 

Le rôle de l'Etat est de veiller au développement et à l'équilibre des territoires, tant urbains que ruraux, par le biais des politiques agricoles forestières, d'urbanisme, de logement, de risques, de construction publique... Le Grenelle de l'environnement donne à cette mission générale de l'Etat une nouvelle orientation avec la nécessaire territorialisation des démarches de développement durable, en partenariat avec les collectivités territoriales.

Acteurs majeurs de l’analyse, de la compréhension et de la réponse aux questions concernant les territoires, qu'ils soient urbains, péri-urbains ou ruraux, la DDE et la DDAF se sont regroupées pour former la direction départementale des territoires et donner à l’Etat une lisibilité renforcée. L'approche transversale des politiques appliquées aux enjeux de son territoire s'en trouve ainsi améliorée, la  capacité d'analyse de l'Etat se voit ainsi renforcée.

Cette direction met en oeuvre les outils de planification, d'aménagement, de contrôle et de protection du ressort de l'Etat, au service d'un développement durable, notamment dans les espaces fragiles (forestiers, naturels) ou sources de conflits (périurbains). En charge de la prévention des riques naturels, technologiques et miniers, la DDT apporte son expertise multiple à la gestion des crises. Elle intégre dans la planification urbaine les problèmatiques liées à tous les types de riques.

La connaissance du territoire dans toutes ses dimensions fonde la légitimité de ce service interministériel. En associant des compétences techniques multiples, la DDT est en mesure d'analyser des dossiers d'occupation des l'espace d'aménagement de plus en plus complexes, d'éclairer le représentant de l'Etat sur les enjeux territoriaux est de construire une postion unifiée et cohérente.