Actualités

Élection Présidentielle : le rôle du président de la République

 
Élection Présidentielle : le rôle du président de la République

Le 4 mai 2016, le Conseil des ministres a fixé les dates de l’élection présidentielle.C’est ainsi que les électeurs, sont mobilisés pour se rendre aux urnes les dimanches 23 avril et 7 mai prochains, afin d’élire le nouveau président de la République.
Avant de retourner voter pour le second tour de ce scrutin, quelques informations sur le rôle du président de la République en France…

Le président de la République est le chef de l’État. Défini par la Constitution de 1958, il joue un rôle éminent, puisqu'il assure l’incarnation de l’autorité de l’État.

 Le président de la République occupe trois fonctions principales :

-  il est le chef de l’État ;

-  il est le chef des armées ;

- il négocie et ratifie les traités.

 Le chef de l’État, en effet, veille, d’une part, par son arbitrage au respect du texte constitutionnel, et d’autre part, assure le fonctionnement normal des pouvoirs publics et la continuité de l’État. Il peut, par exemple, demander à l'Assemblée Nationale un nouveau débat et un vote sur une loi, dissoudre cette dernière, ou encore soumettre une loi au référendum.

 Le président de la République décide des orientations politiques de la France. Pour accomplir l’ensemble de ces décisions, il s’entoure de plusieurs personnes, qui occuperont des fonctions précises au sein de l’Etat. C’est lui seul qui nomme : le Premier ministre, un tiers des membres du Conseil constitutionnel et un tiers des membres du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel.

Sur proposition ou en accord avec son Premier ministre, le président de la République choisit les ministres et les autres membres du Gouvernement, trois membres du Conseil constitutionnel, le président du Conseil constitutionnel, un membre du Conseil supérieur de la Magistrature et les personnes qui occuperont des postes civils et militaires, comme les préfets dans chaque département ou région.

A ce titre, il préside de nombreux organismes ou conseils, dont notamment le Conseil des ministres, le Conseil supérieur de la magistrature et les conseils et comités supérieurs de la Défense.

Au regard des pays extérieurs, il se doit de garantir continuellement l’indépendance nationale, l’intégrité du territoire et le respect des traités conclus par la France.

En tant que chef des armées, il a un rôle prioritaire sur les questions de défense. En outre, le chef de l’État est le seul détenteur du "feu nucléaire".

La Constitution et la pratique institutionnelle lui reconnaissent aussi un rôle éminent en matière de diplomatie. De ce fait, il accrédite les ambassadeurs français à l’étranger et les ambassadeurs étrangers en France. Il négocie et signe les traités internationaux.

Le président de la République signe et promulgue également les textes de loi, qui sont applicables en France (lois, décrets ou encore ordonnances).

Enfin, il a plusieurs fonctions dans le domaine judiciaire : il est le garant de l’indépendance de la justice et dispose d’un droit de grâce.

Lorsque les institutions de la France, son intégrité ou son indépendance sont menacées de manière grave et immédiate (guerres ou tous mouvements insurrectionnels), le président dispose de pouvoirs spéciaux.

Sauf en cas de haute trahison, le président de la République ne peut pas être poursuivi devant les tribunaux pendant toute la durée de son mandat (5 ans).