Actualités

Fête de l'Europe à Creutzwald : les brigades européennes au contact

 
 
Fête de l'Europe à Creutzwald : les brigades européennes au contact

La multiplication des flux transfrontaliers et l'interpénétration des espaces conduisent à élaborer des réponses internationales à une délinquance sans frontière.

Signés en 2009, les accords de Prüm inscrivent la France et la Gendarmerie nationale dans la coopération policière européenne.

Appelé communément « Brigades européennes », ce dispositif inclut des échanges de personnel dans une optique de lutte contre la criminalité transfrontalière et le terrorisme, par une présence préventive au contact de la population. Concrètement, des patrouilles communes sont organisées en zone transfrontalière, notamment lors d’événements de portée européenne.

Sur nos territoires, la présence d'agents de « pays amis » apporte une aide appréciable aux brigades impactées, en facilitant les échanges avec les visiteurs étrangers, aussi bien en matière de prévention et de recherche du renseignement que d’enquête judiciaire.

En 2016, 64 agents des forces de sécurité européennes (Allemagne, Espagne, Croatie et Hongrie) et 24 militaires de la gendarmerie nationale, sélectionnés sur des critères linguistiques, ont ainsi traversé les frontières.

Lors de la fête de l'Europe des 12, 13 et 14 mai dernier, la police dans le Land de la Sarre a ainsi dépêché deux policiers à Creutzwald, engagés sur des patrouilles pédestres mixtes avec deux gendarmes de la brigade locale. L'organisation de ce service revêt un double objectif : d’une part, il permet de faciliter le contact avec le public présent, et d'autre part, il renforce le dispositif de prévention des atteintes aux biens et aux personnes.

A titre de réciprocité, la journée Saar Pedal du 21 mai dernier a vu une projection de deux gendarmes français au profit du commissariat dans le land de Rhénanie-Palatinat.

La plus-value générée par les brigades européennes n'est plus à démontrer ; preuve en est son succès à travers l'Europe et son élargissement prochain au Portugal. Véritable atout dans la prévention de délinquance, ce dispositif atteste du renforcement des liens entre forces de l’ordre européennes.