Actualités

Signature conventions participations citoyennes à Sarrebourg - Vendredi 14 septembre 2018

 
 
Signature conventions participations citoyennes à Sarrebourg - Vendredi 14 septembre 2018

Magali MARTIN, sous-préfète de Sarrebourg-Château-Salins, a présidé, ce matin, une cérémonie de signature des conventions participations citoyennes à la sous-préfecture.

Les villes de Craincourt, Château-Salins, Dieuze, Imling, Kerprich-aux-Bois, Moussey, Obreck, Val-de-Bride, Vergaville et Vic-sur-Seille ont signé cette convention.

DSC00026
DSC00041

Ce dispositif offre de nombreux avantages, car il permet :

  • de rassurer la population en luttant contre le sentiment d'insécurité ;
  • de recréer du lien social par une solidarité de voisinage active ;
  • d'améliorer la réactivité et l'efficacité des forces de sécurité mieux informées et plus rapidement sollicitées ;
  • et enfin de rapprocher les unités de gendarmerie de la population et accroître l'efficacité des dispositifs de prévention.

Il ne s'agit en aucun cas de se substituer aux unités de gendarmerie normalement compétentes, mais de favoriser une intervention efficace de leur part.

Premier responsable de la sécurité sur sa commune, le Maire, animateur et coordinateur de ce dispositif « participation citoyenne » bénéficie du concours et de la réactivité des militaires de la gendarmerie qui, informés par les citoyens référents, se transportent sur les lieux afin de procéder aux contrôles des personnes et des véhicules dans le strict respect du cadre légal.

Qu'est ce qu'un « voisin vigilant » ?

Fondée sur la solidarité de voisinage, la participation citoyenne vise à participer à sa propre sécurité dans son cadre de vie.

Les personnes volontaires pour intégrer ce dispositif sont donc sensibilisées en vue de l'accomplissement d'actes élémentaires de prévention tels que la surveillance des logements temporairement inoccupés ; une posture de vigilance accrue à l'égard de comportements et événements suspects (démarcheurs trop insistants, véhicules inconnus dans le quartier…) ; l'acquisition de réflexes de signalement aux autorités compétentes de tout fait anormal ou d’éléments d'observation pouvant paraître anodins, mais qui peuvent se révéler importants pour les forces de l'ordre.

Il s'agit avant tout de la promotion de bonnes pratiques citoyennes, dans un esprit de confiance renouvelée entre la population et les acteurs de la sécurité, excluant l'organisation de toute patrouille ou intervention.

Une signalétique spécifique est mise en place dans la commune pour signaler le dispositif. La majorité des retours d'expérience met en évidence une baisse de la délinquance d’appropriation dans les secteurs où la participation citoyenne a été mise en œuvre.

Cette démarche résolument citoyenne et générant des solidarités de voisinage s'inscrit pleinement dans la large gamme d’outils de prévention de la délinquance déjà existants comme la vidéoprotection, les opérations tranquillités vacances ; le plan senior ou les contrats locaux de sécurité et de prévention de la délinquance.