Actualités

Une nouvelle application mise en place pour les gendarmes : le dispositif Neogend

 
 
Une nouvelle application mise en place pour les  gendarmes : le dispositif Neogend

Après deux ans d'expérimentation dans les régions de gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais et de Bourgogne puis l’affectation de tablettes collectives aux unités, le déploiement du « programme Neogend » se poursuit.

D’ici septembre 2018, près de 57 000 militaires vont ainsi être dotés d’un smartphone individuel qui leur ouvrira de nouvelles possibilités dans l’exécution de leur service quotidien.

Un démultiplicateur d’efficacité

Les applications disponibles sur les terminaux Neogend permettent d’ores-et-déjà aux gendarmes sur le terrain d’accéder à :

- l’internet et l’intranet gendarmerie ;

- un espace de partage des documents volumineux ;

- l’interrogation des différents fichiers ;

- la rédaction de procès-verbaux électroniques ;

- l’accès à la messagerie électronique interpersonnelle ;

- la lecture optique des bandes MRZ (carte d'identité, passeport et certificat d'immatriculation) et la consultation multiple des fichiers. Les contrôles des personnes et véhicules sont beaucoup plus rapides et fiables, et peuvent ainsi être multipliés tout en limitant la gêne occasionnée ;

- la lecture directe des images retransmises par l’hélicoptère de la gendarmerie ;

- le suivi des bénéficiaires de l’opération « tranquillité vacances » sur une cartographie numérique, qui mémorise les passages des gendarmes et permet de rationaliser les patrouilles ;

- la prise sur le terrain de notes, de photographies anthropométriques ou de constatations, directement intégrées dans les procédures ;

- la consultation de fiches réflexes, contacts opérationnels et documentations spécialisées permettant de gagner du temps dans le traitement des problématiques les plus fréquentes telles que : accident de personnes, accident aux passages à niveau et vols de métaux.

Véritable plate-forme connectée, le terminal Neogend doit accueillir les applications futures, avec comme objectif permanent l’amélioration du service rendu à la population. Son déploiement généralisé marque une nouvelle étape dans l’intégration de l’espace numérique aux stratégies de protection des personnes et des biens.

Un vecteur de contact

Les outils Neogend offrent aux gendarmes une mobilité accrue et renforcent leur capacité d’action sur le terrain, en réduisant le volume des tâches qui doivent être accomplies au bureau.

Les militaires de la gendarmerie disposent ainsi d’un « bureau nomade », qui leur permettra d’effectuer un nombre croissant de démarches au profit des citoyens au plus près de leurs lieux de travail, de résidence ou de villégiature, en diversifiant ainsi considérablement l’offre de services de leur profit.