Faune sauvage captive

 

La détention d’animaux sauvages en captivité est soumise au respect du code de l’environnement. La réglementation a pour but d’assurer le bien-être des animaux, de préserver la biodiversité tout en  respectant les équilibres écologiques et de garantir la sécurité et la santé des personnes en contact. Sont ainsi concernés les parcs zoologiques, les aquariums, les animaleries mais également les particuliers qui détiennent un animal non domestique.

Est considéré comme animal non domestique, un animal qui n’apparaît pas sur la liste des animaux domestiques (liste des animaux domestiques).

 Si vous détenez ou avez l’intention d’acquérir un animal reconnu non domestique, vous pouvez consulter le site du ministère en charge de l’écologie : détention d'un animal non domestique par un particulier.

 Les agents en charge de la faune sauvage captive travaillant à la Direction Départementale de la Protection des Populations, instruisent les dossiers d’attribution des certificats de capacité nécessaires à la détention de certaines espèces non domestiques , d’autorisation d’ouverture des établissements et réalisent des inspections sur site.